TÉLÉCHARGER LE SCAPHANDRE ET LE PAPILLON LIVRE GRATUITEMENT

Le Scaphandre et le Papillon Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article concerne le roman de Jean-Dominique Bauby. Cet article est une ébauche concernant la littérature française. Il y raconte sa vie avant son attaque cérébrale et son expérience du locked-in syndrome qui l'a enfermé dans un corps ne répondant plus à son esprit, d'où la métaphore du titre. Quelques chapitres ont été dictés à Michel Abécassis , son adjoint à Elle. JD peut pivoter la tête.

Nom:le scaphandre et le papillon livre
Format:Fichier D’archive
Système d’exploitation:Windows, Mac, Android, iOS
Licence:Usage Personnel Seulement
Taille:16.87 MBytes



Un légume, oui, un légume. Quant au ton, il sous-entendait que seul un béotien pouvait ignorer que désormais je relevais davantage du commerce des primeurs que de la compagnie des hommes.

Nous étions en temps de paix. On ne fusillait pas les porteurs de fausses nouvelles. Si je voulais prouver que mon potentiel intellectuel était resté supérieur à celui d'un salsifis, je ne devais compter que sur moi-même. Ainsi est née une correspondance collective que je poursuis de mois en mois et qui me permet d'être toujours en communion avec ceux que j'aime.

Mon péché d'orgueil a porté ses fruits. A part quelques irréductibles qui gardent un silence obstiné, tout le monde a compris qu'on pouvait me joindre dans mon scaphandre même s'il m'entraine parfois aux confins de terres inexplorées. Je reçois des lettres remarquables. On les ouvre, les déplie et les expose sous mes yeux selon un rituel qui s'est fixé avec le temps et donne à cette arrivée du courrier le caractère d'une cérémonie silencieuse et sacrée.

Je lis chaque lettre moi-même scrupuleusement. Certaines ne manquent pas de gravité. Elles me parlent du sens de la vie, de la suprématie de l'âme, du mystère de chaque existence et, par un curieux phénomène de renversement des apparences, ce sont ceux avec lesquels j'avais établi les rapports les plus futiles qui serrent au plus près ces questions essentielles.

Leur légèreté masquait des profondeurs. Etais-je aveugle et sourd ou bien faut-il nécessairement la lumière d'un malheur pour éclairer un homme sous son vrai jour?

Quand j'ai repris conscience, ce matin de la fin janvier, un homme était penché sur moi et couturait ma paupière droite avec du fil et une aiguille comme on ravaude une paire de chaussettes. J'ai été saisi d'une crainte irraisonnée.

Et si dans son élan l'ophtalmo me cousait aussi l'oeil gauche, mon seul lien avec l'extérieur, l'unique soupirail de mon cachot, le hublot de mon scaphandre?

Par bonheur je n'ai pas été plongé dans la nuit. Il a soigneusement rangé son petit matériel dans des boîtes en fer-blanc tapissées d'ouate et, sur le ton d'un procureur qui requiert une peine exemplaire à l'encontre d'un récidiviste, il a juste lâché : "Six mois" De mon oeil valide, j'ai multiplié les signaux interrogateurs, mais le bonhomme, s'il passait ses journées à scruter la prunelle d'autrui, ne savait pas pour autant lire dans les regards.

C'était le prototype du docteur Je-m'en-fous, hautain, cassant, plein de morgue, qui pour sa consultation convoquait impérativement les patients à huit heures, arrivait à neuf, et repartait à neuf heures cinq après avoir consacré à chacun quarante-cinq secondes de son précieux temps. J'ai mal aux talons, la tête comme une enclume, et une sorte de scaphandre qui m'enserre tout le corps.

Ma chambre sort doucement de la pénombre. Je regarde en détails les photos des être chers, les dessins d'enfants, les affiches, le petit cycliste en fer-blanc envoyé par un copain la veille de Paris-Roubaix, et la potence qui surplombe le lit où je suis incrusté depuis six mois comme un bernard-l'ermite sur son rocher.

Pas besoin de réfléchir longtemps pour savoir où je suis et me rappeler que ma vie a basculé le vendredi 8 décembre de l'an passé Quand j'ai repris conscience, ce matin de la fin janvier, un homme était penché sur moi et couturait ma paupière droite avec du fil et une aiguille comme on ravaude une paire de chaussette. Il a soigneusement rangé son petit matériel dans des boîtes en fer blanc tapissée d'ouate et, sur le ton d'un procureur qui requiert une peine exemplaire à l'encontre d'un récidiviste, il a juste lâché :"six mois.

Plutôt qu'un alphabet, c'est un hit-parade où chaque lettre est classée en fonction de sa fréquence dans la langue française.

Ainsi, le E caracole en tête et le W s'accroche pour ne pas être lâché par le peloton. Le B boude d'avoir été relégué près du V avec lequel on le confond sans cesse. L'orgueilleux J s'étonne d'être situé si loin, lui qui débute tant de phrases. Vexé de s'être fait souffler une place par le H, le gros G fait la gueule et, toujours à tu et à toi, le T et le U savourent le plaisir de ne pas avoir été séparés.

TÉLÉCHARGER LECTEUR WINDOWS MEDIA C00D11B1

votre sélection

Signaler ce contenu Voir la page de la critique Un témoignage poignant qui m'a fait penser en même temps à la métamorphose de Franz Kafka où Gregor, transformé en insecte voit le monde s'écrouler autour de lui, impuissant de toute réaction, et aux derniers tomes du comte de monte-Cristo où l'expérience d'une vie hermétiquement cloîtrée de Jean-Dominique Bauby ressemble bien à celle de Monsieur Noirtier, le père du procureur Gérard de Villefort, qui , suite à une crise cardio-vasculaire, ne communique plus qu'avec ses yeux et les lettres de l'alphabet De même que pour Jean-Dominique Bauby , suite à un accident cardio-vasculaire, bien qu'il en sort vivant mais paralysé, il souffre à présent du locked-in syndrom, une maladie qui rend inutile sa masse de chair, désormais elle observe une totale inertie. Son corps ne devient plus qu'une espèce de simple décor auquel l'environnement n'a plus aucune influence. Seul moyen de se communiquer avec le monde est son oeil qui bouge, il lui permet de distinguer des voyelles des consonnes de l'alphabet afin de laisser construire un mot, deux mots, trois mots, une phrases, deux, trois O que ces pensées s'étouffent, sa mémoire plus qu'active à ce moment se gonfle, que c'est pénible pour un esprit vaillant appartenant en plus à un journaliste,. Un état qui vous ronge, vous dépouille, vous évide

TÉLÉCHARGER DOUAA MOHAMED AL BARAK MP3

Suivre l'auteur

Un légume, oui, un légume. Quant au ton, il sous-entendait que seul un béotien pouvait ignorer que désormais je relevais davantage du commerce des primeurs que de la compagnie des hommes. Nous étions en temps de paix. On ne fusillait pas les porteurs de fausses nouvelles. Si je voulais prouver que mon potentiel intellectuel était resté supérieur à celui d'un salsifis, je ne devais compter que sur moi-même. Ainsi est née une correspondance collective que je poursuis de mois en mois et qui me permet d'être toujours en communion avec ceux que j'aime. Mon péché d'orgueil a porté ses fruits.

Similaire